Billete 996 Skyteam
Fra

Billete 996

Le blog d’Air Europa

21 octobre 2019

Destinations Street Art

Street art, art urbain, art de rue… Ces mots recouvrent différentes formes d’expression artistique comme le graffiti et définissent un concept d’art, une technique et une esthétique bien particulière. De nos jours, certaines de ces pièces sont considérées comme des œuvres d’art et leurs auteurs comme de grands artistes. Nous souhaitons aujourd’hui vous proposer un itinéraire spécial pour vous permettre de découvrir et de profiter de cette démonstration artistique. Nous vous invitons au plus grand musée du monde : la rue. Nous vous présentons la magie du street art à São Paulo, Medellín, Bogotá et Miami. Nous voyageons aujourd’hui vers les destinations street art !

Le graffiti, prédécesseur du street art

On considère que le graffiti est né à New York dans les années 60 lorsqu’un artiste peignait et signait en tant que “TAKI 183”. C’était un jeune homme qui travaillait comme coursier et qui peignait sa signature sur tous les lieux dans lesquels il livrait des documents et des paquets. D’autres jeunes ont commencé à l’imiter, se lançant des défis entre eux, en cherchant le bâtiment ou l’espace le plus difficile sur lequel laisser leur signature et en peu de temps, le métro et la ville étaient envahis par ce qui sera le début d’un nouveau style artistique.

Parmi les “graffeurs” les plus connus, on trouve Bansky, autour de qui un certain mystère s’est construit puisqu’il utilisait un pseudonyme à ses débuts et son identité était à peine connue. Ses œuvres sont partout dans le monde, la plupart considérées comme des pièces satiriques sur la politique, la culture pop, etc. De nos jours, il est considéré comme une référence d’un style et d’une époque.

São Paulo. L’art comme contestation.

Le quartier de Vila Madalena de São Paulo est considéré comme le berceau du street art au Brésil. La situation politique des années 70 a encouragé les étudiants, les artistes et les intellectuels de l’époque à s’organiser pour utiliser le street art comme moyen de faire connaître leurs avis, leurs sentiments et leurs pensées.

Eduardo Kobra est art et splendeur. Ses œuvres vous captiveront et en les admirant, vous pourrez sentir comment les couleurs, les formes, la technique, tout vous envahit et vous transmet une sensation forte.

Originaire de São Paulo, il possède des œuvres dans de nombreuses villes du monde qui deviennent des toiles improvisées et les couleurs de ses illustrations décorent le paysage urbain. Toute son œuvre reçoit une grande admiration, notamment ses portraits de Mahatma Gandhi, Anne Frank ou Nelson Mandela.

Medellín. Comuna 13.

De nombreuses années de guérillas et d’instabilité politique ont poussé la population de ce quartier de Medellín à refléter sa vision du monde sur les murs, dans les rues et sur les escaliers de leur propre quartier. Aujourd’hui, grâce à la galerie d’art qu’est devenue la Comuna 13, de nombreux touristes s’y intéressent pour découvrir cette expression d’art à travers des visites qui expliquent la signification de chaque œuvre. Lorsque vous voyagerez en Colombie, vous avez un autre lieu de Medellín à ne pas manquer.

Bogotá, capitale de la Colombie, est également imprégnée de street art. La célèbre rue de La Candelaria, dans la vieille ville, dégage de l’art dans tous ses recoins.

Miami. The Wynwood Walls

Lorsque l’on parle de Miami, on pense aux gratte-ciel près de l’océan, aux canaux débordant de yachts, à la séduction, etc. Mais Miami, c’est aussi le multiculturalisme et l’art, beaucoup d’art. En témoignent les galeries qui se trouvent sur Lincoln Road, les nuits de l’art à La Pequeña Habana et les artistes de renommée comme Romero Britto. Et bien évidemment, l’art de rue. Miami est donc l’une de nos destinations street art.

En 2003, le quartier de Wynwood a commencé à mieux se faire connaître comme le Wynwood Arts District. Est alors né un district d’art qui encouragera l’apparition de galeries d’art européennes, d’espaces alternatifs, de musées, d’ateliers et une grande partie de l’activité artistique de la ville.

Air Europa et l’art

Nombre de ces artistes ont créé des mouvements à travers lesquels ils souhaitent améliorer la qualité de vie des personnes qui vivent dans des quartiers défavorisés. Quel est leur outil ? L’art. Boa Mistura en est un exemple clair et nous sommes fiers d’avoir pu soutenir son projet Crossroads en République Dominicaine avec lequel il s’est fixé comme objectif de transformer des communautés vulnérables à travers des dynamiques picturales participatives.

Cette année, nous avons également eu le plaisir de devenir la Compagnie aérienne officielle de l’événement Piel de Atún qui a eu lieu cet été à Cadix, en Espagne. Quel est le but de cette organisation ? Faire prendre conscience du changement climatique et de la perte de la vie sous-marine et elle utilise pour cela un outil spécial : le street art.

Vous avez beaucoup de choix. Vous décidez où et quand voyager vers nos destinations street art. Aujourd’hui, nous vous expliquons, en un trait de pinceau, tout sur São Paulo, Medellín, Bogotá et Miami mais les villes qui affichent des œuvres d’art de rue à ne pas manquer sont nombreuses.

…”peindre dans la rue, c’est travailler avec des messages simples comme la paix, l’union des peuples, les ethnies….” -Eduardo Kobra.

Alicia Ratto

Publiez un commentaire

Los comentarios están moderados