Billete 996 Skyteam
Fra

Billete 996

El blog de AirEuropa

15 avril 2019

Nous embarquons par reconnaissance faciale

Europa dirige la mise en œuvre du premier projet de reconnaissance faciale au niveau européen, en collaboration avec Aena. La technologie biométrique accélérera les processus de contrôle, d’identification et d’accès aux zones d’embarquement.

L’identification faciale offre des avantages notables tels que le transit gratuit, plus rapide, plus sûr et plus agile par l’aéroport. Une avance visant à faciliter l’accès des passagers à l’avion, processus qui jusqu’à présent constituait un désavantage évident par rapport à d’autres moyens de transport tels que le train ou le bus.

Les passagers qui optent volontairement pour l’embarquement biométrique pourront accéder aux contrôles de sécurité et aux portes d’embarquement sans avoir à montrer leur carte d’embarquement ou leurs documents.

Le lieu choisi pour effectuer le test pilote a été l’aéroport de Mahón (Minorque), où les passagers d’Air Europa souhaitant participer au projet peuvent le faire par une opération simple, valable pour la durée du projet pilote. , initialement prévu pour un an.

Le système de reconnaissance faciale comprend un lecteur de document et une caméra avec laquelle le passager sera photographié, ce qui permettra de comparer leurs caractéristiques avec l’image du document présenté au lecteur. S’ils coïncident, le passager peut accéder à la fois au filtre de sécurité et à la porte d’embarquement sans avoir à montrer à nouveau sa documentation, même si elle doit toujours l’emporter avec elle.

Bien entendu, les passagers qui ne souhaitent pas accéder au nouveau système peuvent le faire comme avant en présentant leur carte d’embarquement et leurs pièces d’identité.

Une fois que la période d’essai est terminée et que son efficacité a été vérifiée, l’identification biométrique devrait pouvoir être étendue aux autres aéroports du réseau Aena.

La mise en œuvre de l’arraisonnement de reconnaissance faciale a été rendue possible grâce à la participation conjointe d’Aena et des deux sociétés du groupe Globalia, Air Europa et GroundForce, dans le respect des normes de qualité et de sécurité les plus strictes, protégées à tout moment par le gestionnaire de l’aéroport.